Portugal With Goldcar _ (lire la suite)

Road Trip au Nord du Portugal _

Après avoir exploré le Sud du Portugal l’an dernier (http://romaincosta.com/algarve-_/), cet été, c’est au Nord que j’ai roulé pendant des heures, accompagné d´une de mes meilleures amies Pauline  pour découvrir ce pays qui ne cesse de me surprendre.

Pour organiser ce road trip, j’ai collaboré avec Goldcar Rental, un service qui permet de louer facilement des voitures au meilleur prix. En effet, je vous mets le détail des dépenses de ce voyage en fin d’article, mais notre roadtrip, location de voiture comprise, n’a couté environ que 250€ par personne (sans compter les billets d’avion pour se rendre jusqu’à Porto.)

Pour récupérer une voiture, c’est très simple, dès l’arrivée à l’aéroport, une navette nous emmène à quelques centaines de mètres pour accéder au parking Goldcar. Une fois sur place c’est rapide, on choisit son modèle, les options que l’on veut ajouter (2ème conducteur, Gps, ou boitier Wifi) et le tour est joué ! Le plus hyper confortable, toutes les voitures sont équipées d’un boitier péage qui permet de ne jamais faire la queue et de ne jamais sortir son portefeuille : dès qu’on passe dans la file spéciale du péage, le montant s’enregistre et est débité à la restitution du véhicule.

Une fois nos valises chargées dans le coffre, nous voilà parti pour découvrir le Nord du Portugal, beaucoup plus vert que le Sud.

Premier Stop à Braga _

Braga fait partie de la partie historique du Minho et mérite que l’on y passe plusieurs heures. Comme nous, arrivez en fin de matinée pour vous promener un peu dans le centre afin de voir la cathédrale Sé de Braga, l’Igreja de Lapa, l’Igreja da Misericordia ou encore l’Arco da Porto Nova. Faite un pique-nique dans les jolis Jardim de Santa Barbara et reprenez ensuite la voiture pour aller voir Bom Jesus de Braga, un sanctuaire impressionnant pour son escalier monumental. Divisé en 3 parties, cet escalier représente la Voie Sacrée, présentant un dénivelé de plus de 116 mètres.

Une fin d’après-midi à la plage d’Afife _

Après avoir passé une journée à visiter Braga sous le soleil, un bon bain est mérité ! Évidemment, c’est un aller-retour dans la mer, la température de l’eau est bien basse. Rappelle-l’on le, on se baigne dans l’Océan Atlantique. La plage d’Afife est probablement l’une des plus belles plages du Nord : c’est surtout un super spot pour passer la fin de journée en étant totalement serein de pouvoir planter sa tente en toute tranquillité sur la parking « sauvage ».

Deux jours au Parc Nacional Peneda-Gerês _

Pour être le moins dérangeant en road trip, il est de rigueur de se lever tôt pour rapidement remballer sa tente (en ne laissant évidement aucune trace autour de vous et surtout aucun déchet !), ce qui permet aussi de pouvoir profiter d’une vraie matinée de découverte.

Pour le petit déj, on a choisi de reprendre la voiture pour aller profiter de la plage de Caminha avant de nous diriger vers Castro Laboreiro, au nord du Parque Nacional. C’est un petit village qui est surtout remarquable pour les ruines du château datant du XVI siècle. Pour accéder aux ruines, il y a un peu de marches (évitez donc de le visiter au moment des grosses chaleurs : très tôt le matin, c’est optimal). Dans le village, on peut également découvrir les traces des ponts et églises médiévaux, des fours communautaires ou encore des moulins.

En fin de matinée, on a repris la voiture pour nous diriger vers Soajo en faisant un petit détour par Peneda, l’un des plus beaux villages montagnards (adossé à une montagne, une cascade offre un spectacle fascinant, tellement fascinant, que nos appareils ont tous décidés de plus avoir de batterie à ce moment pour nous rappeler de profiter du réel spectacle de la nature sans sous le voir à travers nos écrans).

Arrivé à Soajo en milieu d’après midi, on a été surpris par le spectacle saisissant des Espigueiros implantés en haut d’une assise rocheuse, surplombant le fleuve du Lima et la campagne environnante. Les Espigueiros, aux allures de mausolées, sont en fait des greniers permettant de faire sécher le maïs. On peut en observer partout dans le Nord du Portugal, (d’ailleurs une fois que l’on a su ce que c’était, on s’est amusé à les compter le long de la route), mais c’est à Soajo, qui en regroupe plus d’une vingtaine, que le spectacle est le plus chouette ! Déformation professionnelle sans doute (Pauline est également architecte, c’est pendant nos études en Belgique que l’on s’est rencontrés), on a passé un long moment à déambuler entre ces petites architectures faites de granit, surélevés par de solides pilotis, agrémentées de petites ouvertures sur les côtés pour permettre la conservation du maïs.

Le Barrage de Vilarinho das Furnas _

Après avoir passé la nuit entre Soajo et Vilarinho das Furnas (attention à où vous plantez votre tente, il faut toujours faire attention d’être protégé, visuellement caché, et surtout prendre de grande précaution pour éviter tout risque de départ d’incendie), on est arrivé au niveau du barrage de Vilarinho das Furnas. Sur la route on s’est arrêté de nombreuses fois tant le paysage était grandiose, offrant des points de vues incroyables sur toute la vallée. Il faut vraiment prendre son temps sur la route, personnellement, on avait réellement l’impression d’être sur une autre planète, dans un autre temps.

Une fois arrivée sur le barrage, aucune description possible (les images faites au drone parlent surement plus d’elle-même), le spectacle est magique : d’un côté, la rivière est à autre niveau, de l’autre un grand vide.

En 1972, le village de Vilarinho das Furnas a été submergé. L’ancien village est encore visible lorsque le niveau de l’eau baisse. Malheureusement pour nous, ça n’était pas le cas lorsque nous y étions mais le spectacle qu’offre le barrage vaut vraiment le détour !

Sur la route du retour, on s’est arrêté dans le village de Burfe, dans un restaurant magnifique, le O Abocanhado, creusé dans la pente de la colline. On ne le voit donc pas depuis la route mais il offre une vue imprenable sur la vallée et sur le Parc. En plus de ça les spécialités sont très bonnes !

En fin de journée, nous avons décidé de retourner profiter de la plage d’Afife, à environ 2h de route d’où nous étions.

Pour visiter l’entièreté du Parque Nacional, il faut compter trois quatre jours, afin d’explorer également toute la partie Est. Il ne nous restait que deux jours de voyage, nous avons donc préféré les consacrer à visiter d’autres lieux autour de Porto.

Après midi à Matosinhos et à la Praia do Senhor da Pedra _

Après avoir repassé la nuit sur la plage d’Afife (le spot est vraiment parfait, hyper sécure et permet de ne pas se poser de question de l’endroit où l’on dort tant le zone à l’arrière de la plage est garanti sans risque) on a rejoint Matosinhos en nous arrêtant sur la route à Guimarães, ville connue pour être l’un des berceaux de la nation portugaise. On y a passé toute la matinée car la ville est culturellement très riche : le château, la chapelle du château, le palais des Ducs, la place de Santiago, etc. (Un chouette endroit pour y manger : le Restaurante Cor De Tangerina,  Largo Martins Sarmento 89, 4800-432 Guimarães).

On est ensuite arrivé en début d’après-midi a Matosinhos pour deux raisons : profiter un peu de la plage, mais surtout pour voir le travail remarquable d’Alvaro Siza dans cette ville.

Deux projets sont visibles : la Piscina Das Marés, une piscine d’eau de mer qui s’intègre harmonieusement dans le paysage naturel de roche et de sable de la côte. Elle n’impacte pas la beauté du site, au contraire, elle la met en exergue. Dessinée en 1960 par un Siza alors âgé de seulement 27ans, ce projet reste un projet d’une remarquable contemporanéité. A quelques minutes de là, on peut également visiter la Casa de Chá.

Le temps n’étant pas au rendez-vous très longtemps, on a décidé d’aller plus au Sud de Porto pour voir une plage atypique : la Praia do Senhor da Pedra. Atypique parce qu’à marée haute, la chapelle du XVIIIe siècle du Seigneur de la Pierre, érigée dans des roches au bord de la mer, flotte au milieu de l’eau.

Ayant prévu de passer la dernière journée à Porto et n’ayant pas franchement le courage de chercher un chouette endroit où planter notre tente (la proximité de la ville complique un peu le choix d’un lieu pour passer la nuit), on a réservé au tout dernier moment un airbnb dans la ville de Gaia, encore moins cher que Porto centre, qui défie déjà toute concurrence !

Une journée à Porto _

J’avais déjà fait un article sur les quelques lieux à voir à Porto quand on a une escale entre deux vols (http://romaincosta.com/azulejos-_/).

Je vous donne donc de nouveaux lieux incontournables pour une journée réussie dans la ville qui a donné son nom au Portugal.

  • L’Avenue des Aliados, centre de Porto.
  • Le Mercado do Bolhão (marché couvert construit en 1914. Le batiment est plutôt délabré mais vaut le détour, surtout en empruntant l’escalier menant aux coursives surplombant le marché).
  • Torre dos Clérigos (de 76m de haut, elle offre un point de vue remarquable sur porto, prix d’entrée 2€).
  • Livraria Lello (c’est une des librairies considerée comme l’une des plus belles au monde. Les fan d’Harry Potter y trouveront un attrait certain puisque J.K. Rowling s’en est inspiré pour décrire l’un des lieux de son histoire, prix d’entrée 3€).
  • Sé do Porto
  • Palácio da Bolsa (prix d’entrée 7€).
  • Igreja de São Francisco (c’est son intérieur qui est le plus remarquable, entièrement recouverte d’or, prix d’entrée 3,5€
  • Mosteiro da Serra do Pilar (de l’autre côté du quartier Ribeira, cela vous coutera entre 1 et 3€ pour y entrer, selon votre envie de monter jusqu’au sommet du dôme ou pas).
  • La Palacio de Cristal et son jardin
  • Cantina 32, (Une chouette tasca où manger : Rua das Flores 32, 4050-262 Porto).

Après avoir visité le Sud et le Nord du Portugal, je peux affirmer que ce pays ne cesse de me surprendre. A seulement quelques heures de Paris, il permet d’être totalement dépaysé au Sud avec des plages et des paysages dingues, d’être dans un Portugal plus typique au Nord, très vert et culturellement très riche, ou encore de pouvoir faire la fête dans des villes aux richesses culinaires, historiques et patrimoniales comme Porto ou Lisbonne.

Un pays définitivement plein de ressources !

Détails des dépenses :

Location Full-Full : 74€

Options supplémentaires : 260€

  • Assurance Super Relax (couverture à 100%) : 115€
  • GPS : 35€
  • Wi-Fi : 55€
  • Second conducteur : 55€

Pour un total de 334€ pour la voiture.

Il faut ensuite ajouter environ 100€ d’essence + 50€ de péage + 100€ de course + restau.

Soit environ 590€ pour deux.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *