Algarve _

Road Trip Portugal _

Après un départ de Madrid en voiture pour rejoindre la région d’Algarve, une première étage fut Moura, pour visiter le château en ruine ainsi qu’un bâtiment d’Aires Mateus. Bâtiment qui a d’ailleurs très mal vieillit bien qu’il date seulement de 2008, mais son intégration dans la ville est extrêmement bien réussi, s’implantant dans le centre du village, en continuité avec le front bâti. (Autre point négatif, le bâtiment ne se visite pas de l’intérieur).

Après la visite de Moura, reprise de la route et arrivé en fin de journée à Faro. Après un rapide détour par la ville, premier diner plutôt chouette face d’un coucher de soleil magnifique sur la Praia de Arena. Particularité de cette plage : d’un côté de la dune, l’étendue de la mer, de l’autre, le Ria Formosa (les lagunes). Fin de journée et réveil dans une petite cabane bleue perdue au milieu de la plage.

Après un petit déj copieux à Faro et une ballade dans la ville, nous nous dirigeons vers la ville de Tavira pour voir un bâtiment de Souto de Moura. C’est un ancien couvent reconverti en hôtel de luxe et malheureusement, grosse déception en arrivant sur place, impossible de rentrer dans la cour intérieure…
Situé juste en face des salines, typiques de cette ville, le bâtiment est une impressionnante bâtisse de couleurs rouges briques.
L’après midi, nous nous rendons à la Praia de Cabanas. Un endroit très chouette accessible uniquement à l’aide des petites embarcations qui font la navette entre la digue et la plage. L’arrivé sur le sable est spectaculaire : une fois débarqué sur une estacade, il faut marcher une centaine de mettre pour arriver jusqu’à la plage public.

Après avoir traversé un village digne d’un film de Wes Anderson, aux couleurs flash, dénottant de le typique architecture blanche, nous rejoignons la Praia de Castelo. Nous installons dans les hauteurs des falaises pour y passer la nuit après avoir contempler un magnifique coucher de soleil.

Réveil aux aurores et petit tour rapide par une dizaine de plage sur notre route avant de nous arrêter à Albufeira pour le déjeuner.

Après midi plage dans la magnifique petite crique de la Praia do Paraiso accessible depuis un escalier blanc installé dans la roche. Plusieurs plages sont accessibles par ce genre d’installation dans le paysage, contrastant merveilleusement avec la couleur de la pierre et le bleu de la mer.

Réveil dans une villa abandonnée à flan de falaise, avec une vue incroyable sur la mer et petite séance photo au réveil, histoire d’immortaliser ce lieu exceptionnel.

Le reste de la journée, pas mal de route et d’arrêt sur le chemin dans différentes plages pour finalement rejoindre la Ponta de Sagres.

Arrivé à cette pointe et après une journée de plage et de criques, nuit à Vila do Bispo pour passer une bonne partie de la journée sur la pointe ibérique, là où se trouve le Cabo de St Vicente ainsi que la Forteleza de Sagres.
Les falaises de la pointe ibérique sont impressionnantes et apaisantes. Alors que nous y étions fin aout, l’endroit n’est pas surchargé de touristes et l’on peut facilement profiter du paysage en toute tranquillité.

Le détour par la Fortaleza de Sagres est obligatoire : le lieu est à la fois magnifique est magnifié. La promenade le long de la forteresse est remarquable de sobriété et les proportions des différents espaces en font un lieu où l’on ne peut, bizarrement, que s’y sentir bien. Il ne faut surtout pas hésiter à y passer toute l’après midi, ce que nous avons fait, car l’on retrouve dans ce lieu toutes les qualités qu’il faut absolument reconnaitre aux portugais en terme d’urbanisme et d’espace publics.

Après avoir dépassé la pointe et le Cabo de St Vicente, on découvre que l’on se retrouve dans l’un des plus gros « spot » de surf d’Europe. Un petit conseil si vous faites du camping sauvage comme nous, plantez bien vos sardines avant de vous coucher où vous aussi vous risquez de terminer votre nuit dans votre voiture…

D’ailleurs en parlant de camping sauvage, c’est assez simple au Portugal. Si jamais vous ne trouvez pas de lieux assez dissimulés, les parkings des plages sont toujours de bon plans : en terre et végétalisés, ils sont absolument désert à partir de 21h. Evidemment, pas de feu, pas déchets et réveil à 6h30 pour être certain de ne déranger personne.

Après avoir vu (quasi toutes) les plages de la région sud de l’Algarve, nous sommes remontés un peu plus vers notre destination finale, Sintra, en nous arrêtant à Aljezur et en particulier à Odeceixe, connu pour sa plage magnifique ! L’occasion aussi d’y manger des bacalhaus (une des spécialités portugaises : la morue).

Nous avons ensuite continué à remonter en nous arrêtant à Comporta, plage au paysage totalement différent de ce que nous avions eu l’habitude de voir : une grande plage au sable fin et blanc.

Pour rejoindre Sintra, nous avons fait une pause à Alcacer do Sal pour pouvoir visiter un autre bâtiment d’Aires Mateus, la célèbre maison de retraite. Projet qui vieillit beaucoup mieux que celui de Moura et qu’il faut absolument expérimenter ! Il ne faut pas hésiter à pousser la grille de l’entrée pour demander aux personnes qui y travaillent si vous pouvez y faire le tour du jardin. Tout le monde y est très sympathique, surtout si tout comme moi vous êtes accompagné d’une ravissante espagnole qui fit tourné la tête à pas mal de petits vieux !

Enfin, après avoir dépassé Lisbonne (sans nous y arrêter, il faut plus qu’une journée pour visiter cette sublime ville /article à venir/) nous sommes arrivés en fin de journée à Sintra. Nous nous sommes donc directement mis à la recherche d’un endroit où posé nos tentes et ce fût sur la très jolie Praia Adraga. Probablement une des plus jolies plages à proximité de Sintra et qui nous permis surtout de voir un magnifique levé de soleil dans une brume presque inquiétante.

Sintra est une ville magnifique bien différente du Sud et de la région d’Algarve où l’architecture blanche prédomine. Le parcours touristique donne accès à trois éléments remarquables : le palais national, le château des Maures et le Palais de Pena. Surtout dans cette ville, ne pas hésitez à jouer les touristes !

Autre détour incontournable : aller prendre le gouter chez Piriquita pour y déguster les travesseiros ou les queijadas !

Après une dizaine de jour géniaux, une playlist au top , retour direct vers Madrid pour une petite semaine à Malasana, avec de nouvelles photos à venir dans l’article : Voy a mourir alli _



Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *