J.M. Weston X La Compagnie _ 

S’envoyer en l’air bien chaussé _

Départ tôt ce matin pour une expérience hors du commun ! Je me dirige vers l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle pour vivre trois jours dont je risque fort de me souvenir longtemps.

Décollage imminent pour New York City baby ! Invité par la marque J.M. Weston, rendue célèbre pour sa paire de mocassin légendaire, l’emblématique mocassin 180 Weston, je vais participer à un dispositif assez chouette : la personnalisation d’une paire de chaussure de la marque à 30 000 pieds au-dessus du sol !

L’idée ? Un petit concours organisé dans l’avion à destination de New York de la compagnie La Compagnie justement !

Cette compagnie a été spécialement pensée et est réservée aux amoureux de la business class. Dans l’avion, c’est le grand luxe : sièges réglables et inclinables, services au top, personnel très agréable, dej hyper copieux, réalisé par un chef et à des prix défiant toute concurrence! Avec peu de sièges par avion, aucun risque de se marcher dessus : tout le monde est bien tranquillement installé dans son siège, sa tablette Samsung à la main, à regarder un film, lire la presse, écouter de la musique, etc.

Seulement petit changement d’habitude pour ce vol longue distance : le concours Weston risque bien d’animer un peu le trajet.

Le principe ? Dessiner la plus chouette paire de Weston en choisissant la matière, la couleur ou les détails, de perforations ou de dentelage. La paire qui sera élue la plus smart par Michel Perry himself, le directeur artistique de la marque, se verra exposée dans les boutiques de la marque à Paris et à New York.

Soudain, l’avion s’anime : le concours est lancé. Un premier homme (vite rejoint par sa femme) vient s’asseoir dans un fauteuil proche de l’équipe Weston pour commencer à dessiner son modèle. Du cuir extérieur, à la doublure intérieure en passant par le choix de coutures, chacun peut laisser place à son imagination.

Plusieurs personnes, hommes comme femmes viennent tour à tour dessiner leurs créations. Sur des patrons déjà prêts de trois modèles phares de la marque, il suffit d’annoter chaque élément avec la référence de matière et de couleur que l’on a choisis dans tous les échantillons disponibles. « Il suffit », c’est vite dit ! Personnellement j’y ai passé beaucoup de temps. Il y a un tel panel de couleur, de type de cuir, de détails, que c’est compliqué de se lancer mais surtout d’éviter la faute de goût. Heureusement, l’équipe est là, bienveillante, pour conseiller tous les « directeurs artistique » en herbe.

Finalement chacun finit par dessiner sur son patron et y va de sa proposition. Les modèles sont tous très différents et tout le monde est ravi de sa création. J’opte pour un modèle bicolore et bi matière de Richelieu. Je n’y vais pas de main morte sur le dentelage et les perforations mais suis finalement plutôt content du résultat même si je crois que du côté de l’équipe J.M. Weston j’ai laissé quelques sceptiques …

Je vous épargne mon coloriage, mais qui sait peut-être les verra-t-on dans une boutique prochainement !

Après trois jours à explorer les rues de New York, évidement chaussé d’une paire de Weston à boucle de couleur cognac, je rejoins l’équipe Weston à l’aéroport. Dans le salon de la compagnie, un atelier de shoe shining (ou cirage de chaussures en français) est organisé. Au programme, Tony, l’un des conseillers de la boutique de New York sur Madison Avenue, est là pour partager ses conseils et techniques pour un cirage en toute élégance.

Je tiens à remercier chaleureusement la marque Weston pour cette très chouette expérience et tout particulièrement Gilles, Frank et Pierre, membres de cette jolie maison française qui existe depuis 1891.

Pour suivre J.M. Weston :

www.jmweston.com
instagram : @jmwestonofficial
Facebook : @jmwestonofficial

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *