Un road trip en Islande

Cucu, 

Ça faisait longtemps que je n’avais pas posté un article voyage ici. Cette fois, le format change un peu : moins de texte et beaucoup plus de photos, un peu plus de circonstance pour une destination si contemplative.  
Il y a quelques semaines, je mettais les pieds sur une terre gelée qui m’attirait depuis longtemps : l’Islande. Un voyage organisé par Icelandair sous forme de road trip, meilleur moyen de découvrir cette île magique ! 

Icelandair, c’est une compagnie aérienne transatlantique offrant l’occasion à ses passagers de faire escale en Islande sans coût aérien supplémentaire. Sur Instagram, vous avez pu suivre mes publications grâce au hashtag #MyStopOver, un hashtag qui reprend cette idée de faire un Stopover en Islande sans frais supplémentaires. Cela vous donne donc l’occasion d’explorer ce pays, sa culture, sans augmenter le prix de votre billet. 

Jour 1 _

Arrivée en fin d’après-midi en Islande, direction le Blue Lagoon situé à seulement quelques minutes de l’aéroport. 

Ne vous y trompez pas, le cadre est idyllique certes, mais très fréquenté. Si vous êtes préparé à vous relaxer entre les touristes qui sirotent des cocktails, la perche à selfie bien tendue, vous pouvez y aller sans surprise. Sinon, vous risquez d’être un peu déçu…

Le Blue Lagoon : Suðurlandsbraut 2, 108 Reykjavík
Prix : à partir de 51€ / personne

Dîner au Fiskfélagið / Fish Company : Vesturgata, 2A, 101 Reykjavík
Prix moyen : une cinquantaine d’euros par personne

Nuit au Hilton Reykjavik Nordica : Suðurlandsbraut 2, 108 Reykjavík
Prix à partir de : 150€ / nuit

Jour 2 _

Direction le parc National de Thingvellir – prendre la route 1 vers le Nord pour sortir de Reykjavik. Après avoir traversé la ville de Mosfellsbær, prendre la première sortie à droite sur la route n°36 vers Thingvellir. 

En fonction des températures, équipez vous bien pour cette balade d’environ 2h. 

Direction ensuite, Geysir, très certainement l’un des sites naturels le plus connu d’Islande. Comme tous les endroits remarquables, il y a des touristes, beaucoup. La petite astuce c’est de vous y rendre très tôt la matin pour profiter un maximum du site. C’est très impressionnant de voir les geysers jaillirent toutes les 5minutes.  

En fin de journée, arrivée à Gullfoss (qui signifie la « chute d’or »), une succession de deux chutes d’eau situées sur la rivière Hvítá.

Déjeuner au centre d’informations du parc National de Thingvellir : 7V4C+88 Thingvellir
Prix entre : 10 et 15€ / personne

Nuit au Hilton Reykjavik Nordica : Suðurlandsbraut 2, 108 Reykjavík
Prix à partir de : 150€ / nuit

Dîner au GrillMarkadurinn : lækjargata 2a – 101 reykjavík
Prix moyen : une cinquantaine d’euros par personne

Jour 3 _

Visite de Reykjavik avec deux monuments emblématiques de la ville : La Hallgrímskirkja et  le Harpa Concert Hall. 

La Hallgrímskirkja est une église luthérienne construite de 1945 à 1986. Son architecture entièrement en béton a été dessinée par l’architecte est Guðjón Samúelsson et rappelle les orgues basaltiques, présents en grand nombre en Islande. 

Le Harpa est une salle de concert et un centre des congrès C’est le cabinet d’architecture danois Henning Larsen qui a dessiné le bâtiment, en coopération avec l’artiste danois Olafur Eliasson et l’architecte Einar Þorsteinn Ásgeirsson. Le bâtiment est constitué d’un cadre en acier revêtu de panneaux de verre de formes irrégulières et de différentes couleurs. En 2013, le bâtiment remporte le Prix Mies van der Rohe décerné par l’Union européenne et la Fondation Mies van der Rohe.

Dîner au Kaffi Krokur – Aðalgata 16, 550 Sauðárkrókur
Prix moyen : 20€/personne

Nuit au Varmahlid Hettasports cottages – Vegamót, 560 Varmahlíð
Prix moyen : 150€/nuit

Jour 4 _

Réveil au Varmahlid Hettasports cottages. 

Direction le lac Myvatn pour une balade a travers les paysages sublimes et déserts. 

Baignade au Myvatn baths, des bains beaucoup plus agréable que le Blue Lagoon, plus authentiques, naturels. (prix environ 30€ / personne). 

Nuit et dîner au Myvatn Icelandair hotels – Reynihlid, 660 Mývatn
Prix moyen : 200€/ par personne

Jour 5 _

Après quelques heures de voiture, arrivée sur la plage de Stokksnes, une plage de sable noire

Nuit au cottage Myllulækur, dans un cadre idyllique. 

Dîner au Fosshôtel Vatnajokull – Höfn
Prix moyen : une cinquantaine d’euros / personne

Nuit au cottage Myllulækur – Myllulækur 11 Myllulækur 12, 781 Nesjum
Prix pour un cottage : entre 250 et 350€

Jour 6 _

Balade à Diamond Beach, une plage de sable noir où des blocs de glace viennent s’échouer dans la région de la lagune galcière de Jökulsárlón, à la limite du parc national de Vatnajökull

La lagune se trouve à proximité de Diamond Beach, un endroit reposant et incroyable (si comme d’habitude, vous arrivez à faire abstraction des touristes, pas souvent très respectueux du cadre contemplatif du lieu). 

Pour vous éloigner un peu de monde, il est possible de visiter des grottes de glaces, des endroits à couper le souffle et pas si terrifiants si comme moi vous êtes très claustrophobe. 

Déjeuner à la caféteria Jökulsarlon Glacier Lagoon – Jökulsárlón, 781 Höfn í Hornafirði
Prix moyen : une dizaine d’euros / personne

Visite d’une grotte – départ depuis la cafétéria Jökulsarlon Glacier Lagoon
Prix : entre 150€ et 300€ / personne

Nuit et diner à lhôtel Laki – Meðallandsvegur
Prix moyen : entre 200 et 250€ / personne

Jour 7 _

Après avoir marché un peu moins d’une heure, en direction d’une plage du sud, Sólheimasandur, gît sur le sol le squelette d’un avion de l’armée américaine qui s’est écrasé là il y a plus de 40ans. En 1973, des soldats américain s’envolent avec cette avion, le Douglas DC3. L’avion pris dans une tempête, obligera le pilote à atterrir en urgence. Heureusement, aucun blessé, l’ensemble de l’équipe marchera jusqu’à une maison voisine pour s’y réfugier. Pour être honnête avec vous, l’endroit n’est pas désert, loin de là : la carcasse est devenu depuis quelques années une figure photographique de l’Islande du Sud et à moins de faire la marche de nuit, vous risquez de ne pas vous retrouver seul à admirer l’épave, mais si vous avez le temps, ça mérite quand même un petit détour.

Arrivée à Skógafoss, une cascade située sur la rivière Skógá, dans le petit village de Skógar. La rivière Skógá se jette de ses falaises et tombe de 62 mètres de haut en formant une chute d’une largeur de quelques 25 mètres. La chute est l’une des plus célèbres et des plus visitées du pays. Ne vous y trompez pas, j’ai profité d’un petit moment de quelques secondes pour réaliser cette photo, comme tous les lieux remarquables de l’Islande, les touristes sont nombreux. 

Sur la route _

Les moments que j’ai préféré dans ce voyage sont peut être ceux passés en voiture. Surement parce qu’au volant, on se rend réellement compte de l’étendue de l’ile, de ses paysages changeants et du temps qui n’a pas de prise sur les routes qui défilent. 

Le retour _

Notre avion de retour étant assez tôt, nous avons dormi dans un hôtel proche de l’aéroport, le Berg, un des hôtels le plus chouette où nous avons séjourner pendant ce voyage ! Nous avons dîner dans un restaurant de poisson situé en face, également une excellente surprise, le Kaffi Duus. 

Dîner au Kaffi Duss : Duusgata 10, 230 Keflavík
Prix moyen : une cinquantaine d’euros / personne 

Nuit à l’hôtel Berg : Bakkavegur 17, Keflavik, Reykjanes
Prix moyen : 150€ / chambre

 

Share

8 réflexions sur « Un road trip en Islande »

  1. Génial ! j’avais fait ce voyage l’été il y à 15 ans.
    J’ai déjà hate de marcher dans vos pas l’hiver prochain
    Merci pour ces photos et ces conseils

  2. Nous sommes en plein dedans je m y retrouve totalement il nous reste 3 jours à en profiter. Alors merci de transmettre si bien cette jolie destination.

  3. J’ai fait l’Islande en road trip durant 15 jours il y a 10 ans (la route n1). Pas ou peu de touristes, mais beaucoup de moutons et chevaux, l’Islande presque pour nous ! Des hébergements dans des fermes, des hôtels de 2 chambres (donc on va dire des B$B ! Même si en septembr,e il faisait 4 degrés et un vent à nous empêcher d’ouvrir la voiture sans que la porte s’envole. Un très très très beau souvenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.