Croatie, Full of Life _ (lire la suite)

Banana SPLIT _

La Croatie : une destination qui me fait rêver depuis longtemps et qui fait finalement rêver pas mal de monde. Restant toutefois assez méconnue, l’office de tourisme Croate m’a permis de découvrir ce beau pays au cours d’une voyage riche en émotion.

Quoi de mieux pour m’accompagner dans ces péripeties que ma super alliée : Margot, du blog YouMakeFashion.

Jeudi :
Départ de Paris en fin de matinée à bord d’un avion de la compagnie Transavia. Le voyage se fait rapidement : environ 2h de vol pour se retrouver sur une terre totalement dépaysante. L’aéroport se trouvant à une vingtaine de minute de notre lieu de villégiature, la solution la plus simple pour profiter pleinement de la région est alors de louer une voiture dès notre arrivée.

Nous voilà donc parti à bord d’une petite voiture bien sympathique (loué via GoldCar) pour entamer notre séjour que nous savons déjà fort charger en fous rire ! Après quelques petits détours (pensez à bien régler votre GPS avant de partir) nous arrivons enfin dans la ville de Split où nous avons loué un appartement dans la partie en hauteur de la ville que l’on appelle Marjan.

C’est la première fois que je passe par Abritel pour réserver un appartement et les services sont au top ! Un appart super, un hôte très prévenant et de petites attentions qui font toujours plaisir me donne envie de retenter l’expérience lors de ma prochaine destination !

Après avoir choisi nos chambres (galanterie oblige je laisse le King Size Bed à Margot), on file directement apprécier la température de l’eau : notre appart est à quelques mètres d’une plage !

Après être repassé chez nous pour tester la charcuterie et le fromage offert par Anamarija, notre hôte, on file tester un resto qui nous a été conseillé : Sperun.

Dans un cadre très typique et traditionnel, on a pu tester des plats dalmates : un bœuf aux légumes pour moi et un risotto de Scampi pour Margot. On s’en sort pour à peine 25€ à deux, boissons comprises : pas de doutes, on a quitté Paris !

Vendredi :
Visite de Split avec Anita, une guide touristique au français parfait, qui nous explique toute la construction de cette ville chargée d’histoire. Elle trouve son origine dans l’appropriation du peuple croate au palais construit par l’empreur romain Dioclétien. On retrouve dans cette ville les traces de l’ancien Cadro Maximus ainsi que l’une des cathédrales les plus petites au monde. Les trésors architecturaux y sont nombreux et l’éclectisme émanant des conquêtes romaines fascinant. Pour apprécier véritablement cette ville et comprendre son développement, être accompagné d’un guide n’est vraiment pas un luxe, le patrimoine mérite incontestablement que l’on s’y intéresse de près.

Le midi, on déjeune dans un resto incontournable : Konoba Varos, qui se fournit évidemment dans les grands marchés de la ville de Split : le marché aux poissons et le marché de fruits et légumes.

Sur les conseils d’Anita, nous passons l’après-midi à Trogir, une ville à une vingtaine de minutes en voiture de Split. Le charme de cette ville résulte non seulement dans l’ancienne enceinte et les monuments historiques, mais également du fait qu’une partie de la ville se situe sur une ile entre les deux parties du continent.

Le soir, on décide de manger dans une petit restaurant sur le port de Split : Konoba Leut.
On choisit tous les deux de tester le menu 100% poisson et honnêtement, on ne le regrette pas ! Evidemment, on sent que les produits sont frais et ont été péché le jour même. La cerise sur le gâteau ? Un dessert machiavéliquement bon : un gâteau glacé recouvert d’un caramel chaud à l’orange. Une tuerie !

Samedi :
On quitte Split pour se rendre à Omis où l’on va se faire une petite session de rafting ! C’est à environ 40 minutes de Split mais le trajet vaut le coup, on sent déjà que l’encaissement de la rivière nous réserve de belles surprises. Ça ne loupe pas, après un départ groupé en mini van depuis le parking du restaurant Radmanove Milince, on se retrouve rapidement à bord d’un bateau pour voguer sur la rivière Cétina. On choisi le niveau 1 de rafting pour être certain de pouvoir profiter pleinement du spectacle de la nature. Pas de téléphone pendant l’intégralité de la descente, environ 2h : ça fait du bien de déconnecter un peu !

La fin du parcours arrive au pied du restaurant où nous nous sommes donné rendez-vous le matin. On choisit de rester pour y manger, pas encore totalement remis de nos émotions du matin : le rafting est vraiment un très bon moyen de découvrir une partie de la richesse du patrimoine naturel de la Croatie.

Le déjeuner est top : des entrées dalmates (riz aux sèches, beignets de grenouilles, bouillabaisse aux légumes), un plat de viande en sauce succulent et des beignets à l’orange en dessert nous mette d’accord : cette session de rafting était vraiment une très bonne idée !

L’après-midi, le soleil étant très haut dans le ciel, on en profite pour aller nous prélasser au soleil sur la plage de Brela, à quelques minutes d’Omis. La température de l’eau étant la même que la température extérieure, je pique même ma première tête dans la mer depuis l’été dernier !

Epuisés par cette journée sportive et ensoleillée, on choisit de rentrer à l’appart pour mettre à profit la cuisine toute équipée pour nous préparer un met digne d’un Cyril Lignac : pate sauce tomate !

Samedi :
Malheureusement, le beau temps n’est plus au rendez-vous… Mais rien n’entame notre engouement pour la Croatie. Ni une ni deux on enfile nos K-Way (je la joue sécure en superposant trois modèles : la version légère avec capuche, la doudoune ultra légère et le teddy) et nous voilà parti à la découverte de Šibenik. Malgré la pluie, on s’aventure dans des ruelles pour y découvrir une ville chargée d’histoire avec pour pièce majeure la cathédrale St Jacques. Cette cathédrale, la première cathédrale renaissante, est une illustration parfaite d’un cours d’histoire de l’art : elle a été construite à cheval sur différentes époques qui sont lisibles en façades. Le soubassement est roman et devient progressivement gothique pour enfin devenir renaissant. Logiquement, on retrouve des éléments humanistes dans l’ornementation des façades : une multitude des petites visages trouvent places tout autour de la cathédrale. La forteresse est également un élément qu’il faut visiter, non seulement pour le point de vu impressionnant qu’elle offre, mais également pour sa réhabilitation très bien menée grâce à une aide des fonds européens.

On retourne au niveau de la cathédrale pour manger dans le restaurant qui se situe sous l’hôtel de ville (Gradska Vijecnica) avant de filer nous promener dans le parc national de Krka (à prononcer keurka).

Ce parc est tellement magnifique que je crois que je n’arriverai même pas à vous en parler correctement, le mieux est peut être encore de regarder ces quelques photos et la vidéo que j’ai réalisé avec mon drône au cours de ce séjour. La seule info que je peux vous délivrer, c’est que c’est l’une de cascades les plus longues d’Europe.

Le soir, on se refait un petit dîner à l’appartement, c’est certain on devient les pro des pâtes sauce tomate !

Dimanche :
Je vous laisse découvrir dans le Vlog de Margot pourquoi nous sommes arrivé sur l’île Hvrar à 17h30. En tout cas, même si on a pas été des plus efficaces cette journée pour les visites, ça nous a permit de bien rigoler sous la pluie !

Pour aller sur l’ile d’Hvrar, il faut prendre un Katamaran depuis le port de Split. En réalité, le Katamaran n’est surement pas ce que vous pouvez vous imaginer : c’est un très gros bateau qui permet de rejoindre la charmante ile en seulement une heure.

Je ne pourrai pas vous en dire plus sur l’histoire de Hvrar, qui est toutefois très intéressante, puisque nous sommes restés qu’une heure et demie sur place… Dans tous les cas, malgré la brume, la ballade était hyper chouette ! On imagine qu’avec le beau temps à quel point la beauté des paysages doit être mis impressionnante !

Le dimanche soir, pour marquer la fin de notre séjour, on écoute les bons conseil d’Anita et on déguste un dîner typique de Dalmatie chez Konoba Hvar : un goulache à l’agneau.

Mardi :
Retour à Paris avec la tête pleine de souvenirs et un super voyage non seulement pour la découverte de ce magnifique pays que pour tous les bons moments passés avec Margot !

 

Share

4 réflexions sur « Croatie, Full of Life _ (lire la suite) »

  1. Merci pour cet article très intéressant.
    Personnellement, ce sont tes photos qui m’ont donné envie car je méconnais vraiment ce quoi du monde. A ajouter à la liste de voyages à faire…

    Bon week end,
    Sarah

  2. J’ai suivi toutes vos aventures sur Snapchat et j’avoues que cet article finit bien vos drôles de découvertes ! Un très article, très bien construit qui donne envie de partir pour ce pays si méconnu. Merci pour cette découverte !
    🙂

  3. Beau séjour, j ai eu l occasion deux fois de me rendre à Split,avt et après le conflit…
    J ai pu visiter un peu la Dalmatien, j en ai gardé un bon souvenir,surtout la deuxième fois ….sympa le film et de jolies diapos..Cela donne envie d’y retourner,toujours bien d avoir qq adresses.Biz Laulo.(l.M.)

Les commentaires sont fermés.